Comment installer des toilettes japonaises ?

Après mûre réflexion, vous avez décidé de troquer vos toilettes classiques contre un WC japonais, plus confortable, mais aussi plus hygiénique ?

Toutefois, si vous ne savez toujours pas comment l’installer, cet article est fait pour vous ! Nous allons vous expliquer, étape par étape, comment installer vous-même vos toilettes japonaises !

Comment installer un abattant de toilettes japonaises ?

Si vous avez opté pour un abattant de WC japonais, sachez que vous pouvez tout à fait l’installer sans faire appel à un plombier et ce, même si vous n’êtes pas expert en bricolage !

Pour ce faire, il vous suffira de suivre nos conseils et de vous armer de vos outils. Pas de panique, vous n’avez pas besoin de tout l’attirail du plombier pour vous en sortir, deux tournevis et une clé à molette suffiront largement. Vous êtes prêt ? Voici les étapes que vous devez suivre :

Étapes d'installation d'un abattant de toilettes japonaises
  • Étape #1 : Sortez votre nouvel abattant de son emballage et lisez bien la notice afin de connaître l’utilité de chaque élément.
  • Étape #2 : Préparez tout le matériel nécessaire à l’installation de votre nouvel abattant.
  • Étape #3 : Retirez votre lunette de toilette actuelle.
  • Étape #4 : Installez la platine de fixation fournie avec votre nouvel abattant de toilettes japonaises.
  • Étape #5 : Placez votre nouvel abattant en le faisant bien correspondre aux dimensions de votre cuvette actuelle.
  • Étape #6 : Coupez l’arrivée d’eau et videz la totalité de votre chasse d’eau en appuyant sur le bouton.
  • Étape #7 : Raccordez le joint “T” fourni avec votre abattant sur votre arrivée d’eau classique.
  • Étape #8 : Rallumez l’arrivée d’eau et vérifiez qu’il n’y a aucune fuite.
  • Étape #9 : Branchez votre nouvel abattant sur secteur.
  • Étape #10 : Procédez aux réglages de votre abattant de WC japonais en lisant les instructions fournies avec votre produit.
  • Étape #11 : Profitez d’un nouveau monde de douceur et de bien-être !

Comment installer des wc japonais ?

Toutefois, si vous souhaitez changer totalement de cuvette et opter pour une toilette japonaise à 100%, l’opération risque d’être un peu plus compliquée, mais loin d’être impossible. Si vous avez confiance en vos capacités de bricoleur, vous n’aurez pas besoin de solliciter un plombier, en particulier si vous avez déjà effectué des travaux similaires. 

En ce qui concerne la durée des travaux, celle-ci varie selon le type de WC que vous souhaitez installer. S’il s’agit d’une cuvette de WC à poser, vous n’aurez besoin que de quelques heures, tandis que si vous désirez des toilettes suspendues, cela vous prendra un peu plus de temps, à savoir 2 ou 3 jours.

Étapes d'installation d'un WC japonais à poser

Avant d’entamer les travaux, vous devez vous munir de quelques outils, à savoir : un niveau à bulle, un tournevis plat, une clé anglaise, un marqueur ainsi qu’une perceuse. Ensuite, vous n’aurez qu’à suivre ces étapes :

  • Étape #1 : Coupez l’arrivée d’eau de votre ancienne toilette, videz complètement la chasse d’eau ainsi que l’eau qui serait restée au fond de vos WC.
  • Étape #2 : Retirez les anciennes fixations de votre cuvette à l’aide d’une clé à molette.
  • Étape #3 : Retirez votre ancienne cuvette.
  • Étape #4 : Bloquez la canalisation à l’aide d’un vieux tissu pour éviter les remontées d’odeurs et pour éviter d’y faire malencontreusement tomber quelque chose.
  • Étape #5 : Retirez l’ancien joint d’étanchéité.
  • Étape #6 : Prenez vos nouvelles toilettes japonaises, retournez-les et déposez le nouveau joint d’étanchéité.
  • Étape #7 : Installez votre nouvelle cuvette ainsi que les nouvelles fixations.
  • Étape #8 : Procédez au raccordement de l’eau et observez bien qu’il n’y ait aucune fuite.
  • Étape #9 : Procédez ensuite au raccordement électrique de votre nouveau WC japonais.

Comment installer un WC japonais suspendu ?

toilettes-japonaises-2
Étapes d'installation d'un WC japonais suspendu

Plusieurs marques de toilettes japonaises proposent des modèles de WC japonais suspendus. Ces derniers peuvent sembler, de prime abord, difficiles à installer. Toutefois, avec les instructions détaillées que nous allons vous donner et en vous armant de patience, vous pouvez le faire vous-même. Voici les étapes à suivre :

  • Étape #1 : En premier lieu, vous devrez fixer votre bâti-support, une étape clé sur laquelle repose la réussite de votre installation. Dans le plupart des cas, ce dernier est fixé au sol, mais il peut tout à fait être fixé à un mur si celui-ci offre un ancrage assez résistant. La fixation du bâti-support nécessite elle-même plusieurs étapes :
    1. Régler les pieds du bâti-support selon la hauteur voulue pour la cuvette. En général, celle-ci est de 40 cm mais peut varier, si vous avez des enfants par exemple, vous pouvez opter pour une hauteur de 30 cm.
    2. S’assurer que l’aplomb et le niveau sont bons et marquer au sol l’emplacement des fixations.
    3. Percer et cheviller le sol, puis y placer les goujons d’ancrage.
    4. Reposer le bâti-support afin de marquer les emplacements des fixations murales puis le retirer.
    5. Percer et cheviller les fixations au mur.
    6. Fixer le bâti-support et vérifier une dernière fois le niveau et l’aplomb.

  • Étape #2 : Une fois cela fait, vous devez réaliser les raccordements nécessaires au bon fonctionnement de votre toilette japonaise, à savoir : l’arrivée d’eau dans le réservoir, l’alimentation de la cuvette en eau, ainsi que l’évacuation. Toutes les pièces nécessaires ainsi que les consignes d’installation seront fournies avec le bâti-support.
  • Étape #3 : Lorsque vous aurez réalisé les raccordements, il est important de les tester, avant de procéder à l’habillage. Pour cela, vous devez placer votre cuvette en la fixant temporairement, puis ouvrir les robinets d’arrêt et de circuit général et vous assurer qu’il n’y a aucun dysfonctionnement dans le circuit d’eau, de l’alimentation à l’évacuation.
  • Étape #4 : Il est temps de faire l’habillage. Durant cette étape, n’oubliez pas de percer les emplacements nécessaires aux fixations de la cuvette, manchettes d’alimentation ainsi que d’évacuation du bâti-support et la plaque de commande de la chasse. Une fois cela fait, vous pourrez visser l’habillage et procéder aux finitions.
  • Étape #5 : Avant de placer les manchettes d’alimentation et d’évacuation, vous devez ajuster leur longueur. Pour cela, il faudra les emboîter dans les orifices du bâti-support puis tracer sur celles-ci un trait qui correspond à la surface de finition. Ensuite on va les emboîter à l’arrière de la cuvette et répéter la même opération. Une fois cela fait, vous pourrez raccourcir les manchettes en mesurant la distance entre les 2 marques puis en coupant selon celle-ci. N’oubliez pas de laisser une marge de 3 mm pour l’emboîtement.
  • Étape #6 : Enfin, vous n’aurez plus qu’à fixer la cuvette. Afin de vous faciliter la tâche, vous pouvez déposer de la graisse silicone autour des manchettes. Avant de faire le serrage définitif, n’oubliez pas de vérifier le niveau.
  • Étape #7 : En dernier lieu, avant de mettre en place la plaque de commande, veillez à relier celle-ci au mécanisme de chasse, installez le siège ainsi que sa lunette, et vous aurez terminé !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.